Andreas Ottensamer



Andreas%20Ottensamer%2001.jpg


Andreas fait partie de cette jeune génération de musicien qui aime communiquer avec son public par la musique mais aussi par le verbe. Son aisance pour vulgariser son savoir (au sens noble) lui permet de rendre l'écoute des œuvre qu'il interprète nettement plus intéressante, ce don lui permet aussi d'animer assez régulièrement des émissions télé ou radio au Autriche ou en Allemagne.


Andreas Ottensamer est né en Autriche dans une famille de musiciens, son instrument de prédilection est la clarinette, mais il joue également d’autres instruments comme le piano et le violoncelle (jusque-là, ça me rappelle un certain Mozart). Il occupe depuis 2011 le poste de clarinette principale avec le Berliner Philharmoniker et se produit régulièrement en tant que soliste et chambriste un peu partout en Europe.


Andreas%20Ottensamer%20en%20famille%2003.jpg
Andreas Ottensamer avec son père Ernst et son frère Daniel

 
Nous l’avons découvert lors d'un petit concert en suisse ou il devait jouer avec son frère et son père tous deux aussi clarinettistes. Ce concert se nommait simplement « concert familial » et le destin a voulu que son frère devienne papa le jour du concert et est donc reste près de sa femme pour assister à l’heureux évènement.

Nous continuons à voir Andreas qui nous a fait decouvrir récemment le Quatuor pour la fin du temps d'Olivier Messiaen inspiré par l'Apocalypse de Saint Jean et composé en hommage à l'ange annonciateur de la fin des temps. La musique contemporaine est un genre de musique que j’aborde très rarement et pour Marc ce fut une vraie découverte, mais Andreas a encore une fois su expliquer cette musique, la mettre dans son contexte et nous permettre de la comprendre et l’apprécier à sa juste valeur.

Le rôle du pédagogue n’est pas inné chez tous les artistes et c’est un peu dommage, parce que des musiciens comme Andreas nous permettent d’agrandir notre univers musical et ce n’est que du bonheur. Même si dans notre cas, le Quatuor pour la fin du temps est une musique triste, dramatique pourtant illuminée par une étrange et poignante beauté.


Andreas Ottensamer, Emmanuel Pahud - "Se viver non degg'io" from Mitridate (Mozart)

Andreas Ottensamer - Stamitz: Clarinet Concerto No.7 in E Flat: 3. Rondeau

Enregistrements


Andreas%20Ottensamer%2004.jpg

New Era

Stamitz, Danzi, Mozart
Andreas Ottensamer,
Albrecht Mayer, Emmanuel Pahud,
Kammerakademie Potsdam

Brahms:

Hungarian Connection

Andreas Ottensamer

Andreas%20Ottensamer%2005.jpg
Andreas%20Ottensamer%2006.jpg

The Clarinotts

Ernst, Daniel et
Andreas Ottensamer


Site web






sphere%20G.gif

Page précédente