Que la lumière soit !



En route pour le concert Classique du XXIème Siècle

avec les Dominicains de Guebwiller

 
animation%203D%2001.jpg  
La musique que l'on appelle souvent « classique » à la place de « savante », ça a commencé il y a des siècles, peut être à l’époque d’Ockeghem et de Josquin des Près vers 1450 ou encore avant. Mais pour jouer du Mozart aucun musicien sérieux, même s’il préfère jouer sur un instrument d’époque, ne se met une perruque poudrée sur la tête. Si les partitions ne changent pas, et méritent toujours le respect des artistes, la façon d’écouter la musique en concert à bien changée, même si l’on croise encore quelquefois une dame en robe de soirée, le public a pris l’habitude de venir dans la tenue qui lui plait.

Pourtant le spectacle du concert reste le même depuis des générations, le public est face à la scène, les musiciens en tenue noire son simplement éclairés par une lumière blanche et le mur du fond de la salle de concert sert de décor. C’est un peu sommaire, seule l’ouïe est à la fête, il n'y a pas grand-chose pour les yeux !

C’est là que l’équipe des Dominicains de Guebwiller, et quelques autres, ont décidé de ne pas suivre les chemins tout tracés, depuis des années ils illuminent de plus en plus souvent les concerts classique avec les mêmes projecteurs modernes que les concerts pop ou rock, ils les utilisent pour créer des ambiances de couleurs et des motifs adaptés au style de la musique.

Parallèlement, les Dominicains, avec les nuits magnétiques et les nuits 3D, ont développé et promu, une technique de mise en lumière et d’animation basé sur des projections vidéo numériques sur les murs même du bâtiment (à l’intérieur ou à l’extérieur). Le temps d’un spectacle, des images animées épousent les surfaces et les formes de l’architecture et donnent vie aux pierres qu’elles illuminent. C’est le Mapping vidéo
 
animation%203D%2006.jpg
  
Pendant l’été 2012, pour la première fois, l’équipe des graphistes et des vidéastes du Centre Audiovisuel des Dominicains de Guebwiller a appliqué le Mapping Vidéo aux murs et aux vitraux de la Nef de l’église le temps de quelques concerts.

Et la lumière fut ! Le miracle a eu lieu, la musique classique a enfin épousé la technologie lumineuse la plus moderne !

Le concert devient un spectacle total comme l’opéra, et dans cette église plusieurs fois centenaire, ou les pierres savaient déjà chanter, voilà que ces mêmes pierres prennent vie et apprennent à danser avec la musique !

animation%203D%2011.jpg
 
Voici encore quelques liens qui vous permettrons d’avoir une petite idée de ce que représente le miracle du Mapping vidéo.

lien%203D%2001.jpg Concert du 03 aout 2012 à 23H
Oguljan Karryeva, soprano
Leyli Karryeva, violon
Lyubov Berschtadt, piano

Création et réalisation :
Centre Audiovisuel des Dominicains de Haute-Alsace
Entretien avec Philippe Dolfus
directeur des Dominicains de Haute-Alsace Guebwiller
Réalisation : wisdeo

lien%203D%2002.jpg
lien%203D%2003.jpg Marie Krust
Le mapping vidéo 3D esquisse sur les murs du cloître une évocation de l'histoire des Dominicains. Le contenu musical appuie les images proposées par les nouvelles technologies, qui donnent ainsi un écho contemporain à l'art des fresques.

Nuits 3D #1
Un petit aperçu de la technologie
du vidéo mapping.

Nuits%203D%201.jpg



 

sphere%20G.gif

Page précédente